rapport 2017 de l'adoption internationale

Aller en bas

rapport 2017 de l'adoption internationale

Message par Deborah le Sam 26 Mai - 8:23

Le rapport de l'AFA (Agence Francaise de l'adoption) est sorti. Avec celui de la MAI (MIssion de l'adoption internationale) il établit le nombre d'adoptions de l'étranger vers la France pour 2017 à 685, un chiffre en baisse de 5,5%.

L'AFA elle même, richement dotée, ne réalise pourtant qu'un quart des adoptions, soit 174 cette année. Les autres procédures se passent par OAA (oeuvre agréée pour l'adoption) ou en procédure individuelle.

L'AFA s'est montrée notamment particulièrement incapable face à l'ouverture de l'autorité centrale d'adoption en Inde, la CARA, qui a ouvert très largement l'adoption internationale en simplifiant la procédure, les dossiers sont maintenant envoyés par pdf joint à un simple mail, mais l'AFA a refusé de participer et de servir d'intermédiaire francais pour les dossiers vers l'Inde ! Seules 3 OAA sans moyens réalisent pratiquement toutes les adoptions vers l'Inde, alors que le soutien de l'AFA aurait permis à des centaines de dossiers supplémentaires de transiter par l'AFA et d'aboutir rapidement !

Cela est à l'image de la non réactivité francaise face à d'autres pays d'origine, et contribue aux chiffres de l'adoption en baisse; Mais la principale raison est la Convention de la Haye qui stipule que la priorité doit être donnée à des solutions nationales.

Au chiffre des adoptions internationales, il faudrait ajouter :

- les kafalas venant d'Algérie et du Maghreb, 

- le système de recueil faaamu en Polynésie (équivalent à une DAP, de nombreux francais vont à Tahiti pour se faire "donner" un enfant par une femme selon la pratique traditionnelle), 

- le "flux inversé" qui permet à des enfants porteurs de handicap figurant sur une liste spéciale d'être "choisis" par des candidats qui sont prêts à les accueillir par une procédure rapide (pays concernés: Chine, Vietnam, Colombie, Madagascar, Portugal, Albanie, Russie,  Republique Tcheque, Burkina Fasso, Togo, Pérou). 

Concernant les enfants adoptés par l'intermédiaire de l'AFA, 37% ont un problème de santé signalé, et 63% ont plus de 5 ans. on voit que la plupart des profils d'enfants proposés sont "à besoins spécifiques".

Concernant les enfants adoptés vers la France en général sur les statistiques de la MAI, 34% ont entre 3 et 5 ans et 29% ont entre 6 et 10 ans. On voit qu'il s'agit majoritairement d'enfants grands, les bébés sont très rares. Et 68% ont au moins un "besoin spécifique" (âge, fratrie, ou problème de santé).

On peut voir que les parents par kafala restent très favorisés car le nombre de kafalas vers la France avoisine sans doute les 200 enfants par an, les enfants proposés sont majoritairement des bébés de moins de 1 an, et les besoins spécifiques sont rares et seulement si les parents le demandent. 

Documents:

les chiffres de l'adoption internationale selon la MAI
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/adopter-a-l-etranger/la-mission-de-l-adoption-internationale/les-statistiques-de-l-adoption/article/l-adoption-internationale-en-france-en-2017

les rapports de l'AFA
http://www.agence-adoption.fr/lafa/les-rapports-dactivite-de-lafa/

Deborah
Admin


Revenir en haut Aller en bas

Re: rapport 2017 de l'adoption internationale

Message par Chouiabezef le Sam 26 Mai - 23:01

AFA = Pffffff

Chouiabezef


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum